Publié le : 15 juillet 20193 mins de lecture

Quand on veut cuisiner, la meilleure chose à faire c’est de suivre une recette. Toutefois, comme le nombre de convives est rarement égal à celui indiqué dans la recette, il nous est nécessaire de cuisiner en faisant des maths.

Les maths, incontournables en cuisine

Pour cuisiner intelligemment, les mathématiques sont incontournables. Prenons l’exemple d’un livre de recettes qui introduit la préparation d’un plat pour 8 personnes. Si on est juste 5 à la maison, en suivant la recette à la lettre, on obtient un bon plat, mais il y aura des restes. Sans parler du fait que si tout est fini, on risque de gagner du poids. Ainsi, il est nécessaire de multiplier par 0,625 chaque ingrédient de la recette pour adapter le plat. Toutefois, tout ce qui concerne la préparation qui doit être proportionnelle à notre nombre, car il faut, par exemple, respecter le temps de cuisson. Le calcul pour la course fait également partie de l’activité de cuisiner en faisant des maths. En effet, il faut d’abord considérer pour combien de jours, on veut s’approvisionner et connaître notre consommation journalière, ensuite faire le calcul.

Une activité intéressante qui fait réviser les maths aux enfants

Il se révèle intéressant d’inclure les enfants dans l’équation quand on décide de cuisiner intelligemment. On peut dire qu’on gagne en main d’œuvre supplémentaire. Aussi, c’est le moment idéal pour introduire ou réviser les maths avec eux. Selon le niveau des enfants, on peut leur demander de nous aider à cuisiner en faisant des maths. Pour les tout-petits, il s’agit de tâches simples, comme demander combien de cuillères il reste à ajouter, puisqu’on a déjà ajouté 3 cuillères et la recette exige 5 cuillères. Pour ceux qui maîtrisent les multiplications, on peut leur demander de calculer la quantité de chaque ingrédient pour 5 personnes si la recette est pour 4 personnes.

Les maths et la pratique assurés en cuisine

On est tenté de dire que cuisiner en faisant des maths est vraiment une formation complète. En effet, en plus de l’aspect théorique des calculs, les enfants apprennent les bonnes pratiques en cuisine. On peut leur apprendre à mesurer et à peser les ingrédients tout en ne négligeant pas de réviser les maths. On montre à l’enfant comment on utilise la balance et c’est lui qui fait la pesée. Ainsi, si l’ajout d’une cuillère de sucre est de 5 g, on peut lui demander combien de cuillères faut-il pour atteindre les 15 g de la recette ? Par conséquent, il révise les maths et il apprend à manipuler la cuillère, la balance, le contenant et se souvient des ingrédients d’une recette.